25 Apr

Type 5B

Publié par CPESM SECONDAIRE

La classe secondaire « La Croisée » est implantée dans sur le site du Chêne aux Haies, implantation de l’hôpital Ambroise PARE de Mons. 

L’école accueille des élèves issus de deux structures : 

La Kapeline : la population est composée de jeunes âgés de 12 à 18 ans présentant une pathologie psychiatrique et qui relèvent du Service de Protection judiciaire ou du Service d’Aide à la jeunesse. Ces jeunes se trouvent en situation éducationnelle problématique ou sont concernés par un fait qualifié d’infraction, dans le cadre de la loi relative à la protection de la jeunesse. 

Le centre Kâli : un hôpital de jour pour adolescents, fille ou garçon, qui souffrent de troubles psychiques entravant leur fonctionnement au quotidien que soit au niveau scolaire, relationnel ou familial. 

L’école accueille également, au cas par cas, des élèves en « Certificat médical de convalescence ». Ces élèves ont fréquenté à un moment donné l’une voire les deux structures. Ils sont à présent de retour en famille mais se rendent à l’hôpital de manière régulière pour un suivi des consultations. Avant d’être capables de réintégrer leur école ordinaire, ces élèves continuent de fréquenter La Croisée pendant un temps défini. 

Ces groupes d’élèves se caractérisent par une grande disparité de catégories scolaires dont ils sont issus : enseignement général, technique de transition ou de qualification, professionnel ou spécialisé. 

Un élève qui fréquente l’école à l’hôpital bénéficie d’une double inscription scolaire : celle dans son école d’origine et celle de l’école à l’hôpital, c'est-à-dire dans l’enseignement spécialisé de type 5b – Forme 4. 

 Il est primordial de préserver un lien concret avec l’établissement scolaire d’origine. Dans le cas où le jeune serait en décrochage scolaire, il est tout aussi important de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour permettre sa réinsertion scolaire ou lui permettre de trouver un projet de vie. Pour cela, une collaboration avec les CPMS des deux écoles sera indispensable. 

En collaboration avec les écoles d’origine, l’école à l’hôpital peut faire passer contrôles, examens et épreuves externes durant l’hospitalisation mais c’est toujours l’école d’origine qui reste l’autorité certificative. 

L’école fait partie intégrante de la thérapie dans le sens où le médical et le scolaire s’articulent dans une vision thérapeutique de la prise en charge du jeune. 

Pour chaque jeune, il conviendra de définir l’objectif poursuivi au sein de La Croisée. Ce dernier se fera échos du projet poursuivi sein de sa structure d’accueil, de ses besoins vis-à-vis de l’école (raccrochage, maintient des acquis) et de son projet de vie. 

Dans l’organisation générale, des moments d’échange entre l’équipe médicale et l’équipe pédagogique sont indispensables pour développer des projets adaptés à chacun des patients. Des concertations sont établies à raison de : 

o 2h/1fois par semaine entre un représentant de l’équipe pédagogique et le staff médical : présentation de la situation des jeunes, évaluation clinique, décision du projet à réaliser durant l’hospitalisation, échanges divers avec les différents intervenants,… 

o 1h/1fois par semaine entre les enseignants : débriefing des prises en charge de la semaine précédente, transfert des informations reçues lors du staff médical et/ou de la Direction de l’école, évaluations scolaires, élaboration de projets, plan des prises en charge souhaitées pour la semaine suivante. 

o 1h/1fois par mois entre les enseignants, le responsable infirmier (ou son représentant) et un représentant de l’équipe thérapeutique organisant des activités : échanges concernant l’organisation des diverses activités, mise en place de projets communs, évaluation des collaborations réalisées,… 

o Tous les jours après les activités : débriefing des prises en charge scolaires auprès du référent infirmier du jour. 

Afin d’être en phase avec la réalité qui caractérise nos élèves, il est important que le personnel enseignant puisse bénéficier de formations régulières dans différents domaines tels que : la sexualité, la violence, les conflits, la santé mentale, les troubles du comportement… 

Dans cette perspective, des échanges réguliers et des rencontres avec les enseignants des autres écoles pédopsychiatriques sont organisées au moins une fois par an au sein de la fédération Wallonie-Bruxelles. 

Accès et infrastructure 

Les activités se déroulent dans des locaux situés au sein du complexe de l’hôpital. Chacun est équipé au mieux pour donner les cours (ordinateurs, tableau, bancs modulables, livres, manuels, logiciels…). 

 En fonction de « stades » définis par le personnel médical, certains élèves peuvent effectuer seuls le trajet l’hôpital à La Croisée. Il est ainsi possible de travailler l’autonomie et la responsabilisation du jeune (respecter un horaire, se préparer/préparer son matériel, se déplacer pour se rendre à l’école,…), le respect de soi et des autres, la socialisation => Symbolique de l’école. 

A l’avenir, il pourrait être envisagé d’aménager certains locaux en fonction du cours dispensé et de demander la contribution des élèves pour la « décoration » des classes (création de panneaux, de référentiels,…) 

L’équipe pédagogique est formée d’enseignants qualifiés pour dispenser les cours prévus par la grille horaire du type 5. Un membre de l’équipe assure également la coordination de l’ensemble de la structure (horaires, communications avec l’hôpital, …). Il conviendra d’assurer la plus grande stabilité possible de l’équipe pédagogique de la classe hôpital. 

Afin de ne pas déstabiliser certaines jeunes qui n’ont plus fréquenté leur école d’origine depuis plusieurs mois et dans le but de les mettre dans les meilleures conditions de réussite, il peut être décidé de faire passer certaines épreuves certificatives au sein-même de La Croisée. 

 

 

 

À propos

Ecole Secondaire Enseignement Spécialisé de types 6 - 7 et 5